5 conseils pour optimiser vos taux d’ouverture et de clic

Le taux d’ouverture est parfois un KPI difficile à faire évoluer. Il est évidemment lié à la qualité de votre base de données, mais parfois ce taux reflète également un manque d’engagement de la cible. Avant toute chose il faut donc nettoyer votre base de données pour ne garder que des contacts actifs et, pour être conforme au RGPD, vous ne pouvez garder que les clients actifs sur les 3 dernières années.

Comment pourriez-vous améliorer cet indicateur :

1. Personnaliser tout votre contenu

Personnaliser l’email en s’adressant directement à l’expéditeur, de cette façon l’email n’apparait pas comme une promotion mais plutôt comme un email de conseil. Le prénom, le nom ou encore un intérêt en particulier sont des caractéristiques qui permettent d’adapter l’email aux besoins du destinataire. En effet, les emails personnalisés sont 29% plus performants au niveau du taux d’ouverture que les emails ordinaires (source : Invesp). Personnaliser permet aussi de ne s’adresser qu’à un seul contact à la fois. Bannissez les : « Vous avez tous été choisis pour notre tirage au sort » et remplacez par « Jules, vous êtes l’heureux élu ».

2. Tout miser sur un objet clair et concis

L’objet de l’email est la première chose que vos contacts voient. Ajoutez son prénom et concentrez-vous sur son intérêt. Modifier vos objets selon les intérêts enregistrés dans votre base grâce à la personnalisation complexe de Mapp. Vous pouvez aussi utiliser les émojis, ils sont petits mais très utiles. Utilisez-les de manière intelligente. Toutefois, il faut noter que trop d’émojis peut faire passer votre email pour un spam. Choisissez un émoji en lien avec le sujet du mail qui permet de clarifier votre objet ce qui impactera votre taux d’ouverture. Avant d’envoyer un email à tous les contacts ciblés, nous vous recommandons de tester vos objets avec et sans emoji en utilisant la fonction Split test de Mapp Engage. Outre les emojis, le texte choisi peut aussi apporter des améliorations, par exemple utiliser des verbes d’actions ou ne pas excéder 50 caractères permettent d’augmenter le taux d’ouverture.

3. Utiliser l’urgence pour booster l’ouverture immédiate

Si l’email n’est pas ouvert immédiatement, le contact risque de l’oublier et l’email sera alors perdu au milieu des autres emails reçus. Ajouter un élément d’urgence dans l’objet peut pousser vos contacts à ouvrir votre email immédiatement. Il est possible ensuite d’ajouter des comptes à rebours dans le corps de vos emails pour implicitement pousser le destinataire à l’action ; le taux de clic est évidemment amélioré ! Utilisez cette astuce avec précaution, gardez bien vos produits ou promotion au centre de l’email, le compte à rebours ne doit pas être prioritaire.

4. Utiliser votre design d’email au mieux

Tout d’abord, les boutons sont des points très importants qui impactent le taux de clic. Le contraste du bouton permet de le rendre plus visible, mais également l’ajout de flèche directement sur le bouton peut attirer le regard du contact. Ensuite, il ne faut surtout pas négliger l’eye tracking, cette méthode a fait ses preuves dans diverses industries, et l’emailing en est une. On peut utiliser l’image d’une personne qui regarde en direction du bouton, ou celle d’une flèche qui amène le regard vers l’emplacement du produit.

5. Segmenter vos emails pour un contenu plus adéquat

Vous avez certainement une base de données volumineuse avec des clients souvent très différents les uns des autres. Tout d’abord, segmentez sur le niveau de client : nouveaux clients, clients en développement, clients fidèles, clients VIP. Segmentez selon des critères démographiques : hommes, femmes, âges, lieux, etc. Cibler des bases plus petites permet de pouvoir proposer un contenu plus adapté à cette cible. Plus votre contenu parle à votre base clients, plus celle-ci se sent concernée et est amenée à ouvrir l’email et à cliquer sur les liens.

N’attendez plus et testez nos conseils 🙂

S'INSCRIRE